05/03/2020, Publié par Minibox

Du potentiel thérapeutique de l’huitre

Associé avec l’Institut pour l’Avancée des Biosciences (IAB) de l’Université Grenoble Alpes (Unité Inserm et CNRS), le BioPark d’Archamps va se mobiliser durant ces 4 années sur la résistance aux antibiotiques.

Ce nouveau projet dénommé Mosar-Def est financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). Il sera mené en collaboration avec le Centre de Biophysique Moléculaire d’Orléans (CBM), l’Institut Pasteur de Paris et un Laboratoire Ifremer de l’Université de Montpellier. Ce sujet de santé public que représente l’antibiorésistance sera abordé au BioPark autour du développement d’un antibiotique naturel produit par une huitre. Son potentiel thérapeutique sera centré sur le traitement d’infections associées à la mucoviscidose.

Suivre le projet sur @BioparkA